Déclaration préalable de la FSU au CHSCT du 1er octobre 2020

Nous l’avons déjà indiqué ce lundi 28 septembre 2020 au CHSCT, mais notre organisation syndicale est inquiète au sujet des conditions de travail de nos collègues ATTEE.

Hors période de crise sanitaire, nos collègues ne manquent déjà pas de travail au quotidien dans les 105 collèges du département. Cette crise sanitaire d’ampleur les amène à être sursol-licités pour mettre en oeuvre les protocoles de l’éducation nationale et veiller à l’hygiène de l’établissement scolaire en plus de leur lourd quotidien…

Nos collègues, sans effectif supplémentaire, ne pourront pas longtemps tenir une cadence aussi lourde, et être à toutes les places. Cette situation peut créer en plus des tensions entre nos collègues.

Les effectifs doivent être renforcés urgemment et d’une manière conséquente pendant cette crise et nous demandons que la collectivité y mette les moyens afin de faciliter le travail de nos collègues. Il y a généralement des périodes tendues sur les effectifs d’ATTEE en fin de pé-riode scolaire, nous craignons, alors que l’épidémie ne cesse de progresser, que dans les pro-chaines semaines la situation ne soit explosive sur la question des effectifs présents.

Une vigilance s’impose donc et nous vous demandons de nous présenter un plan d’action d’envergure.

Depuis plusieurs mois, la DEC s’est lancée dans une opération d’effectif cible pour équilibrer les effectifs dans les collèges. Nous avions déjà fait valoir notre scepticisme sur ce projet. Pen-dant cette période nous vous demandons de geler cette opération (nous avons déjà fait re-monter au Président du Conseil départemental des inquiétudes de chef d’établissement sur la baisse des effectifs ATTEE) qui va créer plus de problèmes qu’en résoudre.

Les équipes d’ATTEE doivent avoir tout le soutien de leur Direction dans cette période qui s’annonce longue. Comment nos collègues responsables de regroupement peuvent au mieux accompagner dans cette temporalité les ATTEE sous leur responsabilité quand un poste est dépourvu et la charge de ce poste se voit répartie entre eux (chaque responsable de groupe-ment suit à ce jour 21 collèges) ? Nous demandons plus de disponibilités des cadres et pas le contraire…

Nous avions déjà indiqué que cette direction puisse bénéficier, comme cela a été le cas à la Direction des Créches et à la Direction de la Protection de la Jeunesse et de l’Enfance, de la création d’un groupement en plus pour décharger les cadres intermédiaires de travail et qu’ils soient plus présents sur le terrain et dans l’accompagnement des agents.

Nous vous demandons Madame la Présidente d’engager cette réflexion rapide avec la Direc-tion des collèges, l’élue en charge des collèges et nos organisations syndicales.

De plus, les collègues du service ressource ATTEE nous apparaissent également surchar-gés par les demandes incessantes de remplacement et renfort dans cette période des 105 collèges. Nous demandons un renforcement sans délai ce service afin qu’il puisse être réactif sans mettre nos collègues en tension.

Nous profitons de cette instance pour demander une remise en conformité des fiches de postes des agents de maintenance, il convient pour nous de les revoir avec nos collègues ATTEE positionnés dans cette responsabilité afin de les adapter aux réalités des missions occupées par eux.