CP : A l’occasion de la restitution des ateliers du Grenelle de l’Education

« Derrière le vernis de façade se cachent beaucoup de souffrances et d’injustices »

A l’occasion de la restitution des ateliers du Grenelle de l’Education, Jean-Michel Blanquer évoque des engagements sans aucune garantie pour les années à venir, abandonnant toute idée de loi de programmation pluriannuelle qui aurait permis de donner de la visibilité et de la crédibilité au processus.

Aucune annonce spécifique pour les infirmier.es qui sont les moins bien payé.es de la Nation, privé.es de revalorisation, de justice sociale et d’équité.

Le Ministre a longuement salué l’engagement des personnels du service public de l’éducation pendant la crise sanitaire, mais les mots ne suffisent pas ! Les infirmier.es sont les grand.es oublié.es du Grenelle.

L’Ecole n’aurait pu rester ouverte sans l’engagement sans faille des infirmier.es de l’Education nationale. Un engagement dont elles-ils payent le prix fort : deux infirmier.es sur trois se déclarent en souffrance au travail, un.e infirmier.e sur deux est en arrêt maladie à cause des conditions de travail, 66% souhaitent quitter leur fonction.

Le discours d’autosatisfaction sur l’« Ecole ouverte » occulte les profondes injustices liées aux conséquences de la crise sur l’état de santé des élèves et étudiant.es qui touchent plus durement les plus fragiles et creusent irrémédiablement les inégalités sociales. A moyens constants et en première ligne, les infirmier.es sont les témoins des conséquences délétères de cette crise sur la jeunesse.

De plus, le ministre de l’Education nationale organise des glissements de tâches en préconisant, dans un prochain arrêté, que l’infirmier.e réalise les visites médicales des enfants âgés de trois à quatre ans en lieu et place d’un médecin lorsque le conseil départemental (PMI) est défaillant.

Les infirmier.es de l’Education nationale ne peuvent plus se taire, elles-ils manifesteront à Paris le 10 juin.
Le SNICS-FSU exige un plan d’urgence
RECRUTEMENT-REVALORISATION-RECONNAISSANCE

Paris, le 27 mai 2021

Contact Presse : Saphia Guereschi – 06 87 89 13 34 Carole Pourvendier -06